Musée du chauffage

LA PLUS GRANDE BASE DE DONNÉES SUR LES ANCIENS APPAREILS DE CHAUFFAGE FRANÇAIS.

Au cours des 30 dernières années, un pan entier de l’industrie française, celui du chauffage et de la cuisson a disparu. Il n’en reste que quelques survivants isolés, sur les milliers qui avaient été souvent des précurseurs mondiaux et des opérateurs majeurs de ce marché depuis le 17éme siècle.
A l’heure de la pompe à chaleur, de la plaque à induction, des barbecues et des loisirs, il est bon de se rappeler que se chauffer a longtemps été une part très importante du budget familial et prenait énormément de temps. Les économies de combustibles étaient impératives non seulement pour se chauffer, mais aussi pour pouvoir alimenter les appareils de cuisson domestiques.

Pendant plus de 250 ans, ces deux postes de dépenses ont mobilisé l’industrie, les chercheurs et les philanthropes qui ont ensemble cherché à en améliorer le rendement et en diminuer le coût. Si la bouse de yack ou de chameau séchée est encore utilisée dans certaines contrées que nous considérons comme « exotiques » ou « touristiques », il est bon de se souvenir que ce type de combustible était encore utilisé en France il y a moins de 80 ans, et que la vague actuelle de « développement durable » retrouve progressivement la mémoire des combustibles renouvelables. Le but de ce Musée est d’éviter que cette période de notre histoire domestique, disparaisse totalement de notre mémoire.

J. Jumeau

La plus grande base de données d’anciens matériels de chauffages Français, Ultimheat Museum, composants, livres techniques et catalogues.

Livres en vente