Boîtier de thermoplongeur en polypropylène pour environnements acides fortement corrosifs, Y3C7

Visserie: Aucune visserie externe sur le boitier.

Couvercle: Vissé, avec joint torique moulé en élastomère fluoré de type FPM (Viton). Le vissage peut s’effectuer à la main ou avec une clef à ergots disponible en accessoire.

Dimensions 105 × 105 × 95 mm
Matière du boitier

Indice de protection IP

Volume (cm³)

Demande d'informations
  • I agree that that the website retain and use my personal information to renew contact with me.
Insert a valid name
insert a valid mail
Insert message
Authorization needed to validate the form.

Description

Matiere: Capot et couvercle en Polypropylène « PP ».

Visserie: Aucune visserie externe sur le boitier.

Couvercle: Vissé, avec joint torique moulé en élastomère fluoré de type FPM (Viton). Le vissage peut s’effectuer à la main ou avec une clef à ergots disponible en accessoire.

Presse étoupes: 2 presse-étoupes M20. Le corps des presse-étoupes est moulé avec le fond du boitier afin d’éviter les risques de fuite. Les écrous de serrage des garnitures sont moulés dans la même matière que le boitier. Les garnitures sont en élastomère fluoré de type Viton (Aussi nommé FKM selon ASTM et FPM selon DIN/ISO)

Tenue en température:

  • Version en polypropylene: température ambiante ou température transmise par conduction depuis le tube plongeur ≤ 80°C

Supports d’accessoires: Ce boitier comporte deux taraudages M4 entre axe 74mm permettant de monter un bornier de raccordement BE6E6000000MP000 sur le fond.

Montage en bordure de cuve: Le montage en bordure de cuve se fait avec la bride 66Y3C6B1001Q en polypropylène ou 66Y3C6B1001R en PVDF. Le boitier rentre en forçant légèrement dans cette bride. Il est possible de la verrouiller à l’aide des 6 vis en titane qui sont fournies.

Instrumentation: Ces boîtiers peuvent recevoir, en plus des éléments chauffants, les mêmes options de régulation ou de mesure de température que la série YF5, à condition que le barillet des résistances chauffantes comporte un trou central pour le passage des éléments de mesure, et une zone non chauffante en partie inférieure pour pouvoir y placer la sonde ou le bulbe. Consultez notre service technique.

 

Références principales

 

Accessoires

Bornier en PA66, à 6 pôles Clef de serrage de couvercle Platine de montage en bord de cuve, PP ou PVDF Tube plongeur titane ou inox 316L dia 50mm Tube plongeur Quartz dia 55mm Raccords rotatifs ou double filetage
 

 

 

Totalité de la gamme et références des raccords, joints et écrous: voir la section accessoires de thermoplongeur

 

BE6E6000000MP000

 

66Y3C6HW001

PP 66Y3C6B1001Q 316L 66Y3C61605010xxx 66Y3C6QU05525xxx
 

PVDF

 

66Y3C6B1001R

316L-

Ti

66Y3C6T605010xxx  

xxx=L in mm

Ti 66Y3CTI05010xxx
xxx=L in mm

 

UN MODÈLE 3D, AU FORMAT .STP, DU BOITIER EST DISPONIBLE SUR DEMANDE.

Téléchargements

Fiche technique

Plans

AFIN D’ACCÉDER AU TÉLÉCHARGEMENT DE DOCUMENTS, L’IDENTIFICATION OU L’ENREGISTREMENT D’UN COMPTE EST REQUISE. FICHES TECHNIQUES, PLANS (.DWG), MODÈLES 3D (.STP) ET AUTRES DOCUMENTS SONT DISPONIBLES.

PRODUITS LIÉS

Bases pratiques associées à ce produit

  • Les classes de protection

    Les boîtiers ont pour but de protéger le matériel électrique situé à l’intérieur. Cette protection doit être considérée sous les angles électriques et environnementaux).
  • Guide pratique pour la sélection d’un thermoplongeur

    Les courbes ci-dessous ont été obtenues par des essais réalisés dans notre laboratoire. Les courbes ont été lissées informatiquement, et sont données uniquement à titre informatif. Elles ne sont représentatives que pour les puissances indiquées.
  • Propriétés principales des matières plastiques usuelles utilisées dans les boîtiers

    Les boîtiers classiques, uniquement composés de 5 faces et d’un couvercle, demandent un aménagement long et coûteux, et faisant la plupart du temps l’impasse sur les nécessités de l’application : sécurité, résistance au feu, à la pénétration d’eau, aux chocs, aux UV, à la température, etc...
  • Base pratique des raccords inox orientables JPC pour thermoplongeurs

    Selon la Directive 2011/65/du 8 juin 2011 (Rohs), les aciers inoxydables sont autorisés à comporter au maximum 0.1% de plomb, mercure, chrome hexavalent, PBB (Polybromobiphényles), PBDE (Polybromodiphényléthers)et 0.01 % deCadmium (Cd) en poids.