Boitier simplifié de thermoplongeur pour raccords avec vis centrale M4, Y302

– Montage sur raccords en laiton 1″1/4, 1″1/2 et M45x2
– Sortie par presse étoupe M20

Dimensions 54 × 54 × 66 mm
Indice de protection IP

Indice de protection mécanique

Matière du boitier

matière des vis

Volume (cm³)

Description

Les dimensions encadrées en rouge sont celles prévues pour le montage des accessoires.

 

Caractéristiques principales

Boitier simplifié de thermoplongeur pour raccords avec vis centrale M4
– Montage sur raccords en laiton 1″1/4, 1″1/2 et M45x2
– Sortie par presse étoupe M20

Dimensions: Dia.54 x 66 mm

Volume: 160 cm³

Matière: PA66

Indice de protection: IP69K

Indice de résistance mécanique: IK8

Matières des vis: acier inoxydable

 

Références principales

 

Afin d’accéder au téléchargement de documents, l’identification ou l’enregistrement d’un compte est requise. Fiches techniques, plans (.dwg), modèles 3D (.stp) et autres documents sont disponible.

Téléchargements

AFIN D’ACCÉDER AU TÉLÉCHARGEMENT DE DOCUMENTS, L’IDENTIFICATION OU L’ENREGISTREMENT D’UN COMPTE EST REQUISE. FICHES TECHNIQUES, PLANS (.DWG), MODÈLES 3D (.STP) ET AUTRES DOCUMENTS SONT DISPONIBLES.

Bases pratiques associées à ce produit

  • Guide pratique pour la sélection d’un thermoplongeur

    Les courbes ci-dessous ont été obtenues par des essais réalisés dans notre laboratoire. Les courbes ont été lissées informatiquement, et sont données uniquement à titre informatif. Elles ne sont représentatives que pour les puissances indiquées.
  • Les classes de protection

    Les boîtiers ont pour but de protéger le matériel électrique situé à l’intérieur. Cette protection doit être considérée sous les angles électriques et environnementaux).
  • Comparaison des différents types de raccords de thermoplongeurs

    Il existe en Europe deux types de filetage courants pour les raccords de thermoplongeurs. - Le filetage selon ISO 228-1 dit aussi BSPP, ou pas du gaz cylindrique (G). - Le filetage métrique au pas de 2mm selon ISO 965-1, peu utilisé, résultat d’une tentative de remplacement des filetages ISO- 228-1 au milieu du 20ème siècle.
  • Propriétés principales des matières plastiques usuelles utilisées dans les boîtiers

    Les boîtiers classiques, uniquement composés de 5 faces et d’un couvercle, demandent un aménagement long et coûteux, et faisant la plupart du temps l’impasse sur les nécessités de l’application : sécurité, résistance au feu, à la pénétration d’eau, aux chocs, aux UV, à la température, etc...