Valeurs normatives de durée de vie électrique des thermostats

Dans les spécifications d’un thermostat électromécanique, la durée de vie probable est décrite en termes de durée de vie mécanique et durée de vie électrique.

Durée de vie électrique :

Ceci est spécifié comme un nombre minimum de cycles (action d’ouverture et de fermeture) que le contact fera en ouvrant et fermant le circuit sous la charge spécifiée sans se coller ou se souder, et en restant dans les caractéristiques électriques de l’appareil.

Durée de vie mécanique :

Il s’agit du nombre d’opérations qu’un thermostat peut être appelé à accomplir en conservant son intégrité mécanique. La durée de vie mécanique est normalement testée sans charge ni tension appliquée aux contacts, et son étude ne fait pas partie du présent document.

Les pouvoirs de coupure sont fonction de nombreux paramètres tels que la configuration des contacts, leur composition, la vitesse de rupture, la fréquence de rupture, les condi- tions environnementales température, humidité, altitude etc…. Les normes IEC61058-1, (Interrupteurs pour appareils) UL 1054, CSA22.55 ont tenté de normaliser les pouvoirs de coupure généraux. Les normes IEC 60730-x ont défini des méthodes d’essai et des classes différentes de durée de vie (nombre de cycles) pour les appareils de régulation et de sécurité.

Ces classes sont : 300 000, 200 000, 100 000, 30 000, 20 000, 10 000, 6 000, 3 000 (1), 1000(1), 300 (2), 30(2)(4), 1( 3) .

  1. N’est pas applicable aux thermostats de régulation et autres appareils cyclant rapidement 2) Applicable uniquement aux appareils à réarmement manuel
  2. Applicable uniquement aux appareils où il est nécessaire de remplacer une pièce après chaque déclenchement
  3. Peut être uniquement réarmé par une intervention du constructeur

Ces durées de vie nominales sont à considérer comme les valeurs de base maximale pour la plupart des applications. Ci-dessous sont décrites les limitations qui s’appliquent pour des applications différentes.

Le pouvoir de coupure des thermostats est donné dans leurs fiches techniques pour une application sur une charge résistive en 250 ou (et) 400V, et un nombre de cycles donné. Lorsque la place est suffisante, ces valeurs sont imprimées sur l’appareil. Dans la plupart des cas seules les valeurs obligatoires sont indiquées, et le nombre de cycles n’est qu’exceptionnellement précisé alors que c’est un paramètre essentiel pour évaluer la durée de vie de l’appareil.